Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

La 45ème promotion des sous-officiers de la gendarmerie prête pour servir la nation

Le camp Ouézzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso a abrité ,dans la matinée du vendredi 20 septembre 2019  , la sortie officielle de 765 sous-officiers de gendarmerie. Cette cérémonie riche en couleur a eu pour cadre l’Ecole Nationale des Sous-Officiers de la Gendarmerie (ENSOG). La sortie de la 45ème promotion était parrainée par le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé et présidée par le ministre d’Etat ministre de la défense nationale et des anciens combats Cherif Sy. Elle a connu la présence de plusieurs autorités militaires, paramilitaires, administratives, religieuses et coutumières. La population de Bobo-Dioulasso qui ne voulait pas se faire conter l’événement était ,elle aussi,sortie nombreuse.

 

La cérémonie a été ponctuée par plusieurs interventions, le port des galons, des démonstrations pratiques apprises par les nouveaux sous-officiers au cours de leur formation. La passation de fanion aux cadets a été également l’un des temps forts de la fête qui s’est achevé par une parade . Cette 45ème promotion a été Baptisée par le ministre en charge de la défense président de la cérémonie « promotion sacerdoce ».
Le président de l’Assemblée nationale s’est réjoui que la gendarmerie nationale ait placé son choix sur lui pour parrainer la promotion. Pour Alassane Bala Sakandé ce choix va au-delà  de sa modeste personnelle. « C’est toute l’institution parlementaire dans sa composante majorité comme opposition qui a été honorée. Et cela est un signe que cette gendarmerie qui est républicaine s’engage à travers cette promotion à être au service du peuple car les députés que nous sommes, sont les représentants du peuple » a-t-il laissé entendre. Pour le parrain de la promotion, il ne ménagera aucun effort pour soutenir ces femmes et ces hommes qui se battent jour et nuit pour préserver les intérêts du Burkina Faso. « La nation toute entière doit pouvoir avoir une reconnaissance pour ces forces de défense et de sécurité pour ce qu’ils font pour le peuple burkinabé », s’est-il exprimé. 
C’est la première promotion recrutée avec le diplôme du baccalauréat à sortir de cette école.

Direction de la communication et de la presse ministérielle M/SECU