Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

Sécurité intérieure : Des enquêteurs renforcent leurs compétences sur l’investigation et la gestion de scènes de crime

Le Commandant de la Brigade spéciale des investigations anti-terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSIAT), le Capitaine Rock Fabien SANON, représentant le Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, a présidé, le lundi 12 février 2024, à Ouagadougou, le lancement officiel des travaux de l’atelier national de formation sur l’investigation et les bonnes pratiques en matière de gestion de scènes de crime des affaires de terrorisme. Cet atelier de formation s’inscrit dans le cadre du renforcement de capacités techniques et opérationnelles des enquêteurs de la BSIAT et des techniciens des services de Police technique et scientifique en matière de gestion de scène de crime terroriste.

L’atelier initié par la Brigade spéciale des investigations anti-terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSIAT), avec la collaboration de l’Ambassade d’Italie au Burkina Faso et l’office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), vise entre autres, à :

- maitriser les mesures adéquates de sécurité ;

- identifier, prélever et conditionner les traces et indices de crime ;

- renforcer la collaboration entre les différents acteurs de la chaîne pénale.

Selon le Commandant de la BSIAT, le Capitaine Rock Fabien SANON, au regard du contexte actuel du Burkina Faso, la pertinence d’une telle activité n’est plus à démontrer.

En effet, soutien-t-il, dans la lutte contre le terrorisme, la production de procédures de meilleure qualité est indispensable. C’est pourquoi, le Capitaine SANON a invité l’ensemble des acteurs à une participation interactive aux échanges afin de pouvoir tirer le meilleur profit de cet atelier qui regroupe des agents des ministères en charge de la Sécurité, de la Défense et de la Justice.

DCRP/MATDS