Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

Situation sécuritaire : Des fidèles chrétiens des églises évangéliques prient pour le retour de la paix au Burkina Faso

Le Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Monsieur Emile ZERBO, a sur invitation de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME), participé le samedi 27 janvier 2024 à Ouagadougou, aux côtés du Président de l’Assemblée législative de la Transition, au grand rassemblement de prière pour la Nation.

Cette rencontre de prière placée sous le thème : « Recherchez le bien de la Nation car votre paix en dépend », avait pour objectif d’implorer la grâce de Dieu pour la Paix au Burkina Faso.

Le Ministre Emile ZERBO a salué l’initiative de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME) qui selon lui, est une nécessité. « Les prières que vous avez déjà faites et qui vont continuer à être faites aujourd’hui et demain, constituent à n’en point douter une puissante arme spirituelle qui, sans tuer le terroriste, tue le terrorisme (…). Vous constituez une Brigade "d’Intercession" Rapide (BIR) et par vos prières, Dieu va aider à bâtir et à garder la maison Burkina Faso », a soutenu le Ministre ZERBO. Il a par ailleurs, félicité et encouragé les fidèles des églises évangéliques pour leur engagement à accompagner les autorités de la Transition dans leurs actions de reconquête du territoire national, à travers la prière et les dons multiformes.

Aussi, le ministre Emile ZERBO a-t-il transmis aux organisateurs et aux participants, les attentes des autorités de la Transition qui sont entre autres, le soutien moral et spirituel des Forces combattantes pour une victoire totale sur les forces diaboliques, la promotion de la cohésion pacifique et la tolérance religieuse, la solidarité aux Personnes déplacées internes (PDI).

Le pasteur principal du Centre International d’Evangélisation Mission Intérieure Africaine (CIE-MIA), Dr Hortense KARAMBIRI a souligné l’importance de cette session de prière. « Il est nécessaire de se rassembler avec des cœurs unis pour élever le Burkina Faso devant la face de Dieu, vu la situation dans laquelle se trouve le pays, afin qu’il redonne au peuple burkinabè la paix et la quiétude », a indiqué Dr KARAMBIRI.

A cette session de prière, les fidèles chrétiens ont invoqué le seigneur pour la victoire des Forces combattantes.

DCRP/MATDS