Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

Remise de matériels aux unités d’intervention de la Police et de la Gendarmerie

L’Office des Nations Unies de lutte contre la Drogue et le Crime(ONUDC) a fait don de matériels, le vendredi 07 février 2020 ,aux unités d’interventions de la Gendarmerie Nationale et de la Police Nationale. Cette cérémonie de remise était présidée par de Directeur de Cabinet du Ministre de la sécurité, Clément Ouango représentant le ministre de la sécurité.

Selon les représentants de l’ONUDC et de l’ambassade de la République Fédérale d’Allemagne ,ce projet vise à « renforcer les capacités du Burkina Faso à prévenir et à combattre le terrorisme et le crime transnational en fournissant une assistance technique et opérationnelle et des équipements aux forces de sécurité ». le coût global du projet s’élève à 1,8 millions d’euros dont 1,2millons d’euros qui va consister à fournir des équipements aux FSI du Burkina Faso en particulier en matériel roulant, informatique, de communication, de protection et des kits ; et 600.000 euros, pour la formation des unités d’intervention bénéficiaires.

Après cette remise de don, le directeur de cabinet, représentant le Ministre de la sécurité a tout d’abord remercié le partenaire financier à savoir l’Ambassade de la République d’Allemagne qui a accompagné l’ONUDC pour acquisition de ce matériel. «Merci pour votre soutien constant. Vous n’êtes pas à votre premier geste, nous vous traduisons toute la reconnaissance du Ministère de la sécurité, toute la reconnaissance du Gouvernement burkinabè. Nous voulons également traduire au nom du ministre de la sécurité notre reconnaissance au système des Nations Unies pour tous les efforts déployés pour nous accompagner. Vous savez que si nous avons pu remettre un document de politique de sécurité nationale, c’est grâce à l’appui du système des Nations Unies. Nous pensons que dans les jours à venir, ce document sera adopté, ce qui va nous permettre de revisiter la loi 032 sur la sécurité intérieure et décliner les plans d’actions qui vont suivre» dira le directeur de cabinet. Clément Ouango a également salué la méthode qui a été adopté pour l’acquisition de ce matériel:«Vous êtes partis à la base discuter avec les bénéficiaires afin de pouvoir recenser leurs besoins essentiels et aller faire les commandes. Aujourd’hui ce matériel qui vient d’arriver traduit exactement ce que les bénéficiaires ont demandé . je voudrais vous dire merci pour cette démarche. Je voudrais que cette démarche soit vraiment un exemple . Cela nous permettra d’être à l’aise avec le matériel que nous utilisons sur le terrain».

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle M/SECU